Menu
Informations générales
Publié le 8 avril 2021

Sondage sur une semaine de cours à distance après Pâques : les résultats

Enquête sur la fermeture des écoles et l’implémentation des cours à distance pendant une semaine après les vacances de Pâques

L’APEEE a reçu de nombreux emails de parents sur le sujet. Pour évaluer les points de vue de la communauté des parents, nous avons lancé une enquête la semaine dernière. Au total, 1759 personnes y ont participé, réparties de manière égale entre les parents de Maternelle + Primaire et Secondaire.

Les parents ont été invités à choisir entre un score de 1 (« très insatisfait ») et 10 (« très satisfait ») sur la décision de mettre en œuvre l’apprentissage à distance pour tous les élèves durant la semaine suivant les vacances de Pâques.

Les opinions sont assez polarisées, 33% ayant choisi « très insatisfait » et 38% « très satisfait ». Le reste des résultats a été réparti uniformément entre les deux.

Les opinions sont corrélées avec le cycle scolaire de l’enfant, les parents d’élèves de la Maternelle étant plus opposés et le secondaire étant plus favorable.

 

Nous avons reçu de nombreux commentaires de parents qui ont été classés dans des catégories, comme indiqué ci-dessous dans le graphique. Les chiffres entre parenthèses font référence à la fréquence des mentions.

Raisons avancées pour s’opposer à la semaine de cours à distance

  • La mesure est disproportionnée (mise en quarantaine pour tous alors que peu voyageront), encourage les déplacements et l’inscription à des stages en dehors de la bulle scolaire et n’est pas nécessaire compte tenu de l’interdiction de voyager. Donne à l’UE une mauvaise image (430)
  • L’apprentissage in situ est la méthode d’enseignement préférée à l’école et doit être mis en œuvre dans la mesure du possible (340)
    • Le bien-être psychologique et les besoins sociaux et physiques des enfants sont négligés en restant à la maison,
    • La scolarisation en ligne ne fonctionne pas pour les plus jeunes enfants (pas assez d’enseignement réel, comme l’expriment certains), également pour des raisons physiologiques (problèmes oculaires),
    • Déjà trop de semaines d’apprentissage à distance qui perturbe le rythme d’apprentissage et engendre du stress,
    • Les enfants ont du mal à suivre ou à rester motivés, dans tous les cycles,
    • Besoin d’étudier pour le BAC,
    • L’apprentissage à distance ne fonctionne pas pour les enfants ayant des difficultés d’apprentissage
  • Difficulté à combiner les obligations professionnelles avec l’aide aux enfants pendant l’enseignement à domicile (par exemple, parents célibataires, plusieurs enfants, enfants de la maternelle / du primaire, parents qui travaillent à plein temps) ou manque d’appareils / de bande passante pour couvrir les besoins de la famille en matière d’enseignement à distance (101)

Raisons avancées pour soutenir la semaine d’apprentissage à distance

  • Limiter la propagation de Covid et un risque éventuel de confinement complet (540)
  • La mesure permet des déplacements essentiels et des visites familiales et une mise en quarantaine appropriée (forcée) après les vacances (voyages et stages) (202)
  • La scolarité en ligne (pour une période limitée) fonctionne, le DL et / ou le système de rotation devraient être préservés probablement encore plus longtemps (60)

Autres points soulevés

Il est très difficile de combiner le télétravail et l’assistance à l’apprentissage en ligne, mais s’il est nécessaire de maintenir les taux d’infection à un niveau bas, alors d’accord (15)

Les cours à distance est faisable pour 1 semaine mais pas plus, 100% de scolarité in situ dès que possible (16)

Prochaines étapes 

Les résultats de l’enquête seront présentés à la directrice de l’école Mme Kamila Malik ainsi qu’aux directeurs adjoints des cycles maternel / primaire et secondaire. L’enquête a révélé des points de vue assez différents sur la mesure introduite par l’école, mais elle a également mis en évidence des problèmes d’efficacité de l’enseignement à distance, en particulier pour les élèves de maternelle et primaire, ainsi que d’autres problèmes mentionnés dans les commentaires. Nous vous remercions pour vos commentaires et nous en tiendrons compte dans nos travaux ultérieurs.

Répondre