Tenez-moi au courant!

Menu
Publié le 9 octobre 2020

Cantine

Télécharger le fichier

2 octobre 2020

Protocole COVID-19 d’application pour la cantine de l’APEEE Bxl II Woluwe

Covid-19 les bonnes pratiques dans la cuisine

Les autorités belges exigent que des mesures spécifiques soient appliquées à toutes les cantines scolaires à partir de septembre 2020. Ces mesures visent à garantir le niveau de sécurité le plus élevé possible lors de la préparation des aliments et du service des repas chauds, et à prévenir la propagation du COVID-19: elles inclure un mélange de comportements de distanciation sociale, de nettoyage et de protection.

1/INTRODUCTION

Ce document « Bonnes pratiques dans la cantine » énumère un certain nombre de mesures générales de prévention contre la propagation du virus Covid-19. Ce document est la ligne directrice pour l’élaboration ultérieure de protocoles pour les services de la cantine. Pour la mise en œuvre de ces bonnes pratiques, la concertation dans l’équipe est primordiale. Cela permettra de renforcer le soutien et le suivi des mesures. Demander l’avis des organes de concertation avant la reprise des activités. Donner des instructions claires aux collaborateurs et assurer la formation et la communication nécessaires. Informer les collaborateurs des raisons pour lesquelles il est nécessaire de travailler en toute sécurité. Veiller à ce qu’ils disposent d’informations accessibles, d’instructions claires et d’une formation appropriée sur les mesures à prendre et vérifier que ces informations et instructions sont bien comprises et suivies. Répéter les instructions régulièrement. Il est fortement recommandé d’organiser un test avec tous les travailleurs concernés avant de redémarrer.

2/QUOI FAIRE PENDANT LE SCENARIO CODE JAUNE ?

  • Rester informé de l’évolution de la situation via les chaînes publiques d’information, la COCOM, l’administration communale, SPF Santé
  • Respecter strictement les consignes transmises par arrêtés ministériels et circulaires. Ne prenez pas d’initiatives. Un n° gratuit est mis à disposition si vous avez des questions plus pointues : 0800/22.000.
  • Avertir le personnel des modalités pratiques afin d’éviter une propagation de la pandémie tant dans l’établissement qu’en dehors de celui-ci, notamment en ce qui concerne l’hygiène.
  • Avertir les parents des élèves des décisions prises au sein de votre département. En effet, une décision de fermeture du département pourrait être (ré)envisagée.
  • Veiller à promouvoir, améliorer et faire respecter au maximum l’hygiène (lavage régulier des mains au savon pendant 30 secondes, garder le coude devant la bouche quand on tousse ou éternue puis se laver les mains, jeter dans une poubelle tout mouchoir en papier après usage et ensuite se laver les mains).
  • Contrôler et veiller à constamment améliorer le nettoyage des surfaces
  • Communiquer et confirmer au service médical de votre établissement les mesures prises et l’informer de toute difficulté dans l’application des

3/MISE A DISPOSITION DE MOYENS DE PROTECTIONS, FONCTIONNEMENT DANS LA CUISINE

  • Assurer un nettoyage complet des matériaux et des zones utilisées par le personnel et les clients.
  • Communiquer en temps utile avec les travailleurs, y compris les travailleurs temporaires, et toutes les autres parties prenantes sur les règles COVID-19 dans la restauration.
  • Utiliser de préférence des pictogrammes à cet effet. Afficher les mesures et accords de prévention COVID-19 de manière visible à toutes les entrées, ainsi qu’à l’intérieur de l’établissement. (Documents en annexe)
  • Expliquer au préalable les mesures de prévention COVID-19 prévues à tous les travailleurs et veiller à ce qu’ils les respectent strictement. En cas de non-respect, leur faire remarquer immédiatement et expliquer ce qu’ils doivent améliorer. Une formation a été donnée le 02/09/2020 par Mr Delaite Fabien, « Senior Client Manager – Food Safety Expert », de NSF Euro Consultants S.A., à l’ensemble du personnel de cuisine ainsi qu’aux responsables de service de Group Cleaning.
  • Les travailleurs plus âgés et les travailleurs souffrant de problèmes médicaux chroniques présentant un risque COVID-19 plus élevé se verront, dans la mesure du possible, confier des missions solitaires.
  • Le personnel doit être affecté soit à des groupes de tâches bien délimitées.
  • Faire tout son possible pour respecter et faire respecter la distance physique de 1,5 mètre. Si cela s’avère impossible pour les contacts travailleurs/travailleurs, prévoir des mesures de protection supplémentaires telles que des écrans plastiques ou d’autres barrières physiques.
  • Ne pas tenir de réunions et ne pas répartir les tâches dans les petites salles.
  • Assurer l’hygiène des mains nécessaire pour le personnel. Prévoir des moyens pour se laver les mains (de préférence avec de l’eau et du savon liquide pour les mains) et pour les sécher (serviettes ou rouleau en papier, pas de serviettes en tissu, ni de sèche-mains électrique) et/ou les désinfecter.
  • Prévoir du gel pour les mains dans les endroits où le lavage des mains n’est pas possible. Placer également de quoi se laver les mains ou un désinfectant à chaque entrée et sortie.
  • Fournir tout autre équipement de protection utile au personnel, tel que prescrit par les autorités. Comme les masques de protection ou les gants jetables.
  • Veiller à ce que le personnel se partage le moins de matériel possible (ustensiles de cuisine, ustensiles de nettoyage, matériel administratif tel que téléphone, clavier, stylo, etc.). Chacun travaille de préférence avec ses propres outils (couteaux, serviettes, etc.), régulièrement nettoyés et désinfectés. S’ils sont utilisés par une autre personne, ils sont régulièrement nettoyés et désinfectés.
  • Ne fournir que des serviettes ou rouleau en papier et des poubelles avec couvercle automatique dans les installations sanitaires de l’établissement. L’utilisation des installations sanitaires par des non-clients est interdite.
  • En ce qui concerne la ventilation, il est recommandé d’augmenter le taux de renouvellement de l’air et de fournir autant d’air extérieur que possible, soit par ventilation naturelle, soit par ventilation mécanique, selon les cas. Lors de l’utilisation de systèmes de ventilation mécanique, il est essentiel de veiller à l’entretien des systèmes de ventilation artificielle conformément aux instructions du fabricant, notamment en ce qui concerne le nettoyage et le remplacement des filtres. Au réfectoire de l’APEEE, les fenêtres et les portes restent ouvertes pendant toute la durée du service.
  • Le gérant et/ou le chef de cuisine n’est pas autorisé à laisser le personnel ayant des problèmes de santé au travail et doit leur refuser l’accès à l’établissement. Si des symptômes surviennent pendant les heures de travail, il doit immédiatement retourner chez lui, et toutes les mesures de précaution (masque de protection, évite les transports en communs si possible, désinfection du matériel avec lequel le collaborateur a été en contact les deux derniers jours, …) doivent être prises.
  • Le gérant et/ou le chef de cuisine n’est pas autorisé à accepter des clients ayant des problèmes de santé laissant penser au Covid 19 et doit leur refuser l’accès à l’établissement.
  • Les règles HACCP doivent être appliquées de manière rigoureuse. En aucun cas, les personnes qui ne sont pas membres du personnel, tels que les fournisseurs, ne peuvent entrer dans les cuisines, les locaux de service ou les entrepôts.
  • Faire tout son possible pour respecter la distance physique de 1,5 mètre. Si cela s’avère impossible pour les contacts travailleurs/travailleurs, prévoir des mesures de protection supplémentaires telles que des masques de protection, des écrans plexiglas ou d’autres barrières physiques.
  • Chacun travaille de préférence avec ses propres outils (couteaux, essuies, etc.), qui sont régulièrement nettoyés et désinfectés. En cas d’utilisation par une autre personne, ils sont régulièrement nettoyés et désinfectés.
  • Des produits de nettoyage et de désinfection adéquats doivent être disponibles dans toutes les pièces, en plus de la désinfection des poignées, des lavabos avec du savon pour les mains liquide, du désinfectant… Les travailleurs sont tenus de se laver et de se désinfecter les mains au moins toutes les demi-heures, et en plus, chaque fois qu’ils ont pu rentrer en contact avec du matériel qui aurait pu être contaminé par un collègue ou client.
  • Dans la mesure du possible, travailler seul sur un plat. Il n’est pas recommandé de travailler avec plus d’une personne sur un même plat, ces personnes se rapprocheraient en effet de trop. Si ce n’est pas possible, prévoir des mesures de protection supplémentaires. Dans tous les cas, respecter les règles de distanciation sociale, essayer de limiter au maximum les déplacements dans la cuisine et éviter les croisements.
  • Tous les travailleurs en cuisine portent un masque de protection. Bien sûr, le cas échéant, le personnel porte une toque ou un filet à cheveux. Les masques de protection peuvent être complétés par des écrans faciaux si nécessaire. Cependant, les écrans faciaux ne peuvent jamais remplacer les masques de protection.
  • Les serviettes, le matériel de vaisselle, les vêtements de cuisine doivent être changés fréquemment.
  • A l’entrée de l’établissement et sur les écrans, affichez les règles applicables aux clients :
  1. Gardez une distance aussi grande que possible entre vous, toujours au moins 1,5 m. 2. Ne venez pas si vous ou l’un de vos proches présentez des symptômes de grippe…
  2. Suivez toujours rigoureusement les instructions du personnel de l’établissement.
  3. Ne donnez à personne une poignée de main, un baiser ou une accolade. Evitez tout contact physique entre personnel et client.
  4. Toussez ou éternuez dans votre coude ou dans un mouchoir en papier à jeter.
  5. Veillez toujours à une bonne hygiène des mains en utilisant les poignées disponibles ou en vous lavant suffisamment les mains. Lavez-vous les mains chaque fois que vous arrivez et que vous partez.
  6. Payez sans contact ou par voie électronique et évitez autant que possible l’argent liquide.
  • Prendre des mesures pour garantir une distance physique de 1,5 mètre lors de la réception des clients. Utiliser des aides telles que des panneaux pour indiquer clairement les directions de circulation. Prévoir des barrières là où il n’est pas possible de les respecter. Des Panneaux en Plexiglas sont prévus pour séparer les groupes selon les directives de l’état.
  • Placer du gel pour les mains ou un autre désinfectant à chaque entrée et sortie. Des colonnes de désinfection automatiques sont mises à dispositions aux différents points de passage.
  • Travailler autant que possible en numérique et sans contact. Encourager les paiements électroniques.
  • La caisse enregistreuse ne peut être exploitée que par une seule personne.
  • Lorsque vous utilisez l’appareil de paiement, il doit être nettoyé et désinfecté après chaque utilisation. Ou prévoir un système avec du gel pour les mains et des cotons tige pour les clients.
  • Le port du masque de protection est obligatoire pour le personnel, sauf pour les fonctions pour lesquelles la distanciation sociale est toujours respectée. Les masques de protection peuvent être complétés par des écrans faciaux si nécessaire. Cependant, les écrans faciaux ne peuvent jamais remplacer les masques de protection.
  • L’utilisation de bouteilles d’huile, vinaigrette, sel et poivre sera à la demande de l’enfant et usage unique. Les récipients seront désinfectés avant et après usages de l’enfant.

 

4A/CANTINE: PROCEDURE POUR LES ELEVES MANGEANT UN REPAS CHAUD

Il y a 6 services entre 11h10 et 12h50 (voir site web: https://www.woluweparents.org/en/action-hub/canteen-organization/

Les élèves entrent dans le réfectoire par l’une des 5 portes qui leur sera indiquée. Les élèves du secondaire iront en portant leur masque facial jusqu’à la table qui leur aura été assignée et suivront l’itinéraire indiqué. Les élèves de la maternelle et du primaire seront accompagnés de leur professeur à la table assignée. Le port d’un masque est fortement recommandé pour les élèves de maternelle et primaire

Compte tenu du nombre élevé d’élèves prenant des repas chauds, la distance de 1,5 m entre les tables ne peut être respectée (les élèves sont assis dos à dos). L’APEEE et l’école ont reçu une confirmation écrite des autorités belges que cela est autorisé.

Une fois les élèves du primaire et du secondaire assis, notre personnel de service, également entièrement protégé (masque, gants et charlotte) mettra sur la table un plat dans lequel il y aura un repas pour 4 enfants. Les élèves du primaire et du secondaire utiliseront leur propre cuillère, que le personnel leur aura fournie. Cette cuillère n’est pas pour manger mais fonctionne comme un outil de service qui, selon la circulaire, est considéré comme du matériel éducatif pour lequel aucune restriction n’est obligatoire. Les enfants de la maternelle seront servis par leur professeur et le personnel de service

Si deux classes d’élèves du secondaire devaient être assises à la même rangée de tables, ces classes seraient séparées par un écran en plexiglas.

Les élèves du secondaire quitteront les tables après leur repas avec leur masque facial en respectant la sortie déterminée par le conseiller en prévention. Les enfants de la primaire et de la maternelle quitteront la cantine par l’itinéraire qui leur est indiqué.

Chaque table et chaise sera ensuite nettoyée et désinfectée avant le prochain service.

4B/SELF-SERVICE FOR TEACHERS AND STAFF

En ce qui concerne le self-service, les mêmes bonnes pratiques que celles décrites sous les autres points s’appliquent, à l’exception du fait que les clients doivent passer par le comptoir de libre-service pour se servir eux-mêmes, puis débarrasser la table eux-mêmes. Des bonnes pratiques supplémentaires doivent toutefois être respectées :

  • Le trajet, la direction et les distances à respecter par le client de 1,5 m doivent être clairement décrits, en utilisant, par exemple, un marquage au sol.
  • L’espace libre-service doit être conçu de telle manière que les règles de la distanciation sociale soient également respectées.
  • L’organisation du comptoir self-service doit être telle que TOUS les produits en vrac sont inaccessibles pour le client (c’est-à-dire y compris les couverts, la vaisselle, … et les plats). Une alternative est que tous les produits soient préemballés ou servi par des membres du personnel qui appliquent très strictement les règles d’hygiène des mains et portent un masque de protection.
  • Indiquez vous-même à quelle table les clients doivent s’installer. Si possible, demandez aux clients qu’une seule personne par table se présente au comptoir libre-service afin d’éviter les files d’attente.
  • Si des distributeurs de boissons, des machines à café et autres sont utilisés, ils sont soit désinfectés entre 2 clients soit manipulés par le personnel lui-même.

4C/CAFETERIA POUR LES ETUDIANTS, LES PROFESSEURS ET LE STAFF DANS LE HALL DE SPORT

La cafétéria de la salle de sport est à la disposition des élèves du secondaire, du personnel et des enseignants. Les mesures suivantes sont mises en place:

  • La direction et la distance de 1,5 m sont clairement indiquées.
  • L’espace Cafétéria est conçu de manière à ce que les règles de distanciation sociale soient également respectées.
  • L’organisation du comptoir de la cafétéria est ainsi telle que TOUS les produits en vrac sont inaccessibles au client (c’est-à-dire y compris les couverts, la vaisselle, etc. et la vaisselle). Les produits sont pré-emballés ou servis par des membres du personnel qui appliquent strictement les règles d’hygiène des mains et portent des masques de protection.
  • Toute personne entrant dans la cafétéria est obligée de porter un masque facial.

Une séparation a été créée entre la cafétéria et le coin salon de la cafétéria. Les deux zones ont des entrées et des sorties différentes, de sorte que les étudiants qui veulent acheter quelque chose ne croisent pas les étudiants qui sont assis à la cafétéria pour manger.

5/FOURNISSEURS

Avant de redémarrer,

  • S’assurer du nettoyage complet des matériaux et des zones utilisées pour les livraisons.
  • Fournir à tous vos fournisseurs les mesures de prévention et les accords COVID-19 d’application dans votre établissement.
  • Prévoir également l’affichage et la signalisation nécessaires dans les zones de livraison.
  • Le fournisseur respecte strictement les mesures de prévention et les instructions de travail COVID-19 qui s’appliquent à l’établissement en question.
  • Faire tout votre possible pour respecter la distance physique de 1,5 mètre. Par exemple, travailler avec des marques au sol pour organiser la circulation (des lieux d’attente et de parcours tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’établissement). Si cela s’avère impossible pour les contacts entre travailleurs et fournisseurs, prévoir des mesures de protection supplémentaires telles que des masques de protection, des écrans plexi ou d’autres barrières physiques.
  • Autoriser seulement un fournisseur à la fois.
  • Prévoir les conditions sanitaires nécessaires pour les fournisseurs.
  • Prévoir des moyens pour se laver les mains (de préférence avec de l’eau et du savon liquide pour les mains) et pour les sécher (serviettes ou rouleau en papier, pas de serviettes en tissu, ni de sèche-mains électrique) et/ou les désinfecter.
  • Prévoir du gel pour les mains dans les endroits où le lavage des mains n’est pas possible.
  • Placer également un gel pour les mains ou un désinfectant à chaque entrée et sortie. L’utilisation des installations sanitaires par les fournisseurs est autorisée.
  • Conclure des accords sur l’utilisation des installations sanitaires par le fournisseur. Ne fournir que des serviettes ou rouleau en papier et des poubelles avec couvercle dans les installations sanitaires de l’entreprise.
  • Prévoir également le nettoyage et la désinfection des installations sanitaires. Le chef de cuisine et ses collaborateurs veillent à ce que le fournisseur puisse effectuer son travail dans des conditions sûres. S’il existe une entrée séparée pour la livraison ou l’enlèvement, l’établissement veillera à ce que seuls les travailleurs du fournisseur soient autorisés dans cette zone pendant la livraison ou l’enlèvement. Si la livraison ou le retrait doit se faire par le biais de la salle de consommation, un accord au préalable doit être conclu (en tout cas en dehors des heures d’ouverture) afin que les règles concernant la distanciation sociale puissent être respectées. S’il n’y a pas de zone de livraison ou de collecte, la livraison ou la collecte aura lieu à la porte de l’établissement. Les retours, les vidanges, etc. seront alors préparés à la porte.
  • De préférence, il faut signer les bons de livraison en les scannant a posteriori. En tous cas, lors de la signature des bons de livraison, assurez-vous que les règles de distanciation sociale soient respectées. Le document est signé par le restaurateur avec son propre stylo. Si un PDA (c’est-à-dire un assistant numérique personnel) est utilisé pour signer le bon de livraison, le PDA et le stylo utilisé doivent être décontaminés après la signature.
  • Les visites commerciales (B2B) sont possibles si toutes les mesures préventives peuvent être respectées et ont lieu en dehors des heures d’ouverture de l’établissement.
  • Les entretiens sur les pompes, les machines à café et autres se font en dehors des heures d’ouverture de l’établissement si le travail ne peut se faire en sécurité pendant les heures d’ouverture. Le technicien porte un masque de protection et se lave ou se désinfecte les mains à l’arrivée et avant le départ dans les locaux du client. Le technicien utilise son propre matériel (ordinateur, tablette, téléphone, stylo à bille, divers outils pour l’intervention). Les matériaux et les surfaces touchés lors de l’intervention sont ensuite désinfectés.
  • Le chef de cuisine n’est pas autorisé à laisser fournir ses biens ou services aux fournisseurs présentant des problèmes de santé. Si les symptômes apparaissent pendant les heures de travail, le fournisseur sera immédiatement renvoyé chez lui. Demander aux fournisseurs de vous informer s’ils tombent malades peu après la livraison.

LES PROCEDURES DE L’ECOLE

6A/GESTION, PROCEDURE DE l’INFIRMERIE

  • Les collaborateurs doivent rester à la maison s’ils sont malades.
  • Avant d’envoyer un collaborateur à l’infirmerie il est impératif de prendre contact par téléphone avec l’infirmerie pour communiquer le problème du collaborateur.
  • Avant de rentrer à l’infirmerie, le collaborateur doit se laver les mains avec du savon et appliquer du gel hydroalcoolique et mettre obligatoirement un masque.
  • Le collaborateur est invité se présenter chez son médecin traitant. Si le médecin demande un dépistage pour le COVID-19, le collaborateur est tenu d’en informer directement et confidentiellement le gérant de la cantine

6B/CAS DE SUSPICIION OU DE CONFIRMATION COVID ETUDIANTS

  • Recevoir des informations des parents concernant leur enfant. Le responsable du service destinataire de l’information la transmet au directeur de l’APEEE et au Conseiller de Prevention de l’APEEE. Si le directeur n’est pas disponible, le conseiller en prévention de l’APEEE devient responsable.
  • Le directeur de l’APEEE et / ou le conseiller en prévention APEEE informe le service médical de l’école et le conseiller en prévention de l’école;
    • Le personnel médical prend contact avec les institutions nationales responsables de la pandémie (COCOM, voir ci-dessus). Le COCOM avise alors la « bulle de contact » affectée.
  • Le directeur de l’école garantit d’isoler, à la demande du COCOM, tous les membres de la «bulle de contact» du reste de la communauté scolaire.
  • Le directeur ou le service médical de l’école informe les services compétents de l’APEEE et / ou le responsable de l’OIB.
  • L’école informera toutes les personnes concernées («bulle de contact») comme stipulé dans la circulaire 7713.
  • Le COCOM conseille l’école sur un éventuel «auto-isolement» des membres concernés («bulle de contact»).
  • L’école reste en contact avec le COCOM (l’institution responsable de la détection / information du COVID-19);
  • Politique de remboursement de la cantine en cas de quarantaine: le Conseil de l’APEEE a décidé que pour un étudiant mis en quarantaine à cause de Covid-19, le montant de 1,95 € sera remboursé par repas manqué. Ce montant représente la partie alimentaire de nos coûts. Nous ne pouvons pas rembourser l’intégralité du repas car nous devons encore payer les frais fixes, le personnel et les autres dépenses qui ne peuvent pas être compensés. En tant qu’organisation à but non lucratif, nous n’avons pas les moyens financiers d’absorber ces coûts. Veuillez informer immédiatement le secrétariat de la cantine lorsque votre enfant est en quarantaine. Veuillez également nous envoyer un certificat médical dès que vous l’avez.

6C/ CAS DE SUSPICIION OU DE CONFIRMATION COVID APEEE STAFF ET PERSONNEL SOUS-TRAITE

  • Recevoir des informations du personnel de l’APEEE ou du personnel travaillant pour l’APEEE via le fournisseur (Groupcleaning ou compagnies de bus). Le responsable du service destinataire de l’information la transmet au directeur de l’APEEE et au Conseiller de Prévention de l’APEEE. Si le directeur n’est pas disponible, le conseiller en prévention de l’APEEE devient responsable.
  • Le fournisseur (Groupcleaning ou compagnies de bus) prend contact avec son propre service de prévention externe.
  • Le directeur de l’APEEE ou le conseiller en prévention APEEE informe le service médical de l’école, le conseiller en prévention de l’école et IDEWE (le bureau du conseiller externe en prévention de l’APEEE);
  • Le personnel médical prend contact avec les institutions nationales responsables de la pandémie (COCOM, voir ci-dessus). Le COCOM annonce alors la « bulle de contact » affectée.
  • Le directeur de l’école garantit d’isoler, à la demande du COCOM, tous les membres de la «bulle de contact» du reste de la communauté scolaire.
  • L’APEEE informe les fournisseurs et toutes les personnes concernées sous contrat avec l’APEEE.
  • Le COCOM conseille l’école sur un éventuel «auto-isolement» des membres concernés («bulle de contact»).
  • L’école reste en contact avec le COCOM (l’institution responsable de la détection / information du COVID-19);

6D/DECISION DE FERMETURE DE LA CANTINE

Dans le cas de Covid + cas parmi le personnel de cuisine de l’APEEE et dans le cas où il serait nécessaire de fermer le service de cantine, car il n’y a plus de personnel de cuisine pour préparer la nourriture. À ce moment, les étudiants seront invités à apporter leur déjeuner fait maison. L’APEEE continue d’examiner d’autres solutions, et si une solution est trouvée, les informations seront ajoutées dès qu’elles seront disponibles.

6E/DECISION DE FERMETURE DE L’ECOLE

Avertir le personnel des décisions qui seront prises au sein de votre établissement en cas de crise.

Préparer la gestion de la crise : recensement du personnel minimum indispensable au fonctionnement de l’établissement scolaire et particulièrement dans les fonctions telles que direction, secrétariat, communication, sécurité des personnes et des biens, maintien de la continuité pédagogique et de l’entretien des locaux (nettoyage des sanitaires notamment).

6F/GESTION DE L’EQUIPE

  • En cas de présence de symptômes de maladies quel qu’il soit (rhumes, sinusites, bronchites, etc…), le travailleur est tenu d’en informer immédiatement le responsable de la cantine. Il doit rester à son domicile ou rentrer chez lui en cas de début de symptômes au travail.
  • Le collaborateur est invité se présenter chez son médecin traitant. Si le médecin demande un dépistage pour le COVID-19, le collaborateur est tenu d’en informer directement et confidentiellement le gérant de la cantine.
  • Les vestiaires mis à disposition pour le personnel ne doit être accessible que pour une durée limitée et en utilisation individuel afin d’éviter tout risque de contamination interne au personnel de travail.
  • Toutes les zones utilisées par le membre du personnel doivent être nettoyées et désinfectées immédiatement par le personnel de service ou de cuisine.

LES PROCEDURE DE DESINFECTION

7A/DESCRIPTION DU PRODUIT

Suite aux nouvelles recommandations en vigueur dans le secteur HoReCa, l’utilisation de désinfectant à large spectre qui est également virucide ne pouvant pas altérer ou risquer une intoxication doit être utilisé.

Par conséquent, la commande du <Alcosurf HY 1069>, de Labo WTC, rentre en fonction dans notre processus de nettoyage. Celui-ci est un biocide classé TP1-2 et 4 par le Ministère de la Santé Publique, numéro d’autorisation 119 B, comme lévuricide, virucide, bactéricide et fongicide.  Il répond également aux normes : EN1500, EN13624, EN 13697, EN13727 et est composé à 77% éthanol + 4,7% IPA soit 81,7% d’alcool.

L’Alcosurf HY 1069 est prévu pour la désinfection intérieurs de locaux, surfaces dures, matériel et outils, tout matériel entrant en contact avec les denrées alimentaires, désinfection en cuisine.

7B/METHODOLOGIE DE DESINFECTION

Désinfection par nébulisation pour les locaux : appliquer plusieurs jets en nébulisation dans le volume (véhicule, local, …) et/ou sur les surfaces. Laisser agir.

Désinfection des surfaces dures : Nettoyer les surfaces à traiter en premier et puis rincer à l’eau claire. Enlevez l’excès d’eau. Appliquez ALCOSURF sur la surface à traiter (consommation 20-50 ml par 0,5 m2) et laissez au moins 5 minutes. Lors de la désinfection, utilisez autant de liquide que les surfaces restent humides pendant tout le temps de contact. Temps d’exposition minimum : 5 minutes.

7C/METHODOLOGIE DE NETTOYAGE

Le personnel de cuisine doit respecter une méthodologie prévue au préalable pour le nettoyage et la désinfection du mobilier en place dans la cantine :

  1. Nettoyage des surfaces avec l’éponge et le détergent en respectant les 5 minutes de temps de pose du produit.
  2. Rinçage des surfaces avec la lavette et de l’eau claire.
  3. Vaporisation du produits désinfectants sur l’ensemble des surfaces. Laisser poser le produit jusqu’à complète évaporation du produit

7D/GESTION DES ZONES DE DESINFECTION

Un listing des zones de contacts à risque a été établis et se trouve afficher dans la cantine et est disponible auprès des responsables de la cuisine.

L’ORGANISATION AU SEIN DE LA CANTINE

8A/GESTION DU FLUX D’ARRIVAGE ET DISPOSITION DES ELEVES

L’organisation d’arrivage vers les différents points d’entrées selon les heures de cours ont été fournies par l’école afin d’organiser au mieux la répartition des enfants au sein de la cantine en minimisant les déplacements et risques d’enfants qui se croisent.

Lors de l’arrivée des enfants, du personnel de service accompagné des conseillers de l’école sont présent dans l’enceinte afin de pouvoir diriger chaque élève à une place désignée et attribuée pour l’ensemble de l’année scolaire.

Les plans détaillés de la disposition de chaque section est disponible auprès des responsables de la cuisine et également affiché en plusieurs exemplaires dans l’enceinte de la cantine.

Ces plans sont prévus afin de respecter les bulles de sections linguistiques des élèves. Une séparation en plexiglas est prévue entre chaque groupe de classe afin de préserver au mieux la bulle. Il s’agit de plaques de plexiglas incassable de 1m de hauteur pour 1,50m de largeur afin que celle-ci crée une séparation entre les enfants assis côte à côte.

8B/TRACING DES ELEVES

Une base de données des enfants inscrits et présent à la cantine est tenue à jour journalièrement selon la demande de l’état belge et ceci pour une période d’une année scolaire.

Cette base de données servira uniquement lors de déclaration d’un cas COVID au sein de l’école et sera directement envoyée dans les plus brefs délais au service adéquat afin de pouvoir faire le tracing complet de l’enfant touché et des potentielles personnes en contacts avec celui-ci. Ceci afin d’endiguer un potentiel risque de propagation du virus.

Un système de tracing des élèves de secondaires est mis en place dans la cantine. Les étudaints sont assis chaque jour à la même table, et sont priés chaque jour d’inscrire le numéro de leur place sur un document. Ce document est envoyé au Conseiller de Prévention de l’école, qui le garde pendant 72 heures. Après 72 heures les données sont détruits.

8C/AFFICHAGE DES CONSIGNES DE SECURITE AU SEIN DE LA CANTINE

Des affiches informatives sont diffusées sur l’ensemble des écrans présent dans l’enceinte de la cantine afin que l’ensemble des règles de prévention soient visibles par tous les élèves lors de leur repas.

Celle-ci sont présentée sous forme de pictogrammes représentants les différents points abordés sous forme mnémotechnique. L’ensemble est présenté en français ainsi qu’en anglais afin que tous soient informés comme il se doit.

PROCEDURE DE LA SOCIETE GROUPCLEANING 

Le Gérant de la cantine a tenu informés les responsables de service GroupCleaning de la situation actuelle que nous traversons. Un protocole complet a été établi afin que l’ensemble des règlementations soit respecté au mieux pour éviter tous les risques potentiels qui peuvent être écartés.

Voici le protocole envoyé à ceux-ci :

« COVID 19 » Procédure de service, nettoyage et désinfection

9A/INTRODUCTION

Ce document énumère un certain nombre de mesures générales de prévention contre la propagation du virus Covid-19. Ce document est la ligne directrice pour l’élaboration ultérieure de protocoles pour les services de la cantine. Pour la mise en œuvre de ces bonnes pratiques, la concertation dans l’équipe est primordiale. Cela permettra de renforcer le soutien et le suivi des mesures. Demander l’avis des organes de concertation avant la reprise des activités. Donner des instructions claires aux collaborateurs et assurer la formation et la communication nécessaires. Informer les collaborateurs des raisons pour lesquelles il est nécessaire de travailler en toute sécurité. Veiller à ce qu’ils disposent d’informations accessibles, d’instructions claires et d’une formation appropriée sur les mesures à prendre et vérifier que ces informations et instructions sont bien comprises et suivies. Répéter les instructions régulièrement. Il est fortement recommandé d’organiser un test avec tous les travailleurs concernés avant de redémarrer.

9B/QUE FAIRE PENDANT LE SCENARIO YELLOW

  • Rester informé de l’évolution de la situation via les chaînes publiques d’information, la COCOM, l’administration communale, SPF Santé
  • Respecter strictement les consignes transmises par arrêtés ministériels et circulaires. Ne prenez pas d’initiatives. Un n° gratuit est mis à disposition si vous avez des questions plus pointues : 0800/22.000.
  • Avertir le personnel des modalités pratiques afin d’éviter une propagation de la pandémie tant dans l’établissement qu’en dehors de celui-ci, notamment en ce qui concerne l’hygiène.
  • Veiller à promouvoir, améliorer et faire respecter au maximum l’hygiène (lavage régulier des mains au savon pendant 30 secondes, garder le coude devant la bouche quand on tousse ou éternue puis se laver les mains, jeter dans une poubelle tout mouchoir en papier après usage et ensuite se laver les mains).
  • Contrôler et veiller à constamment améliorer le nettoyage des surfaces

9C/MISE A DISPOSITION DE MOYENS DE PROTECTIONS, FONCTIONNEMENT DANS LA CANTINE

  • Ce paragraphe est traité au point 3

9E/GESTION DE L’EQUIPE, DE SUSPICION OU CAS COVID

  • En cas de présence de symptômes de maladies quel qu’il soit (rhumes, sinusites, bronchites, etc…), le travailleur est tenu d’en informer immédiatement le responsable de la cantine et le conseiller de prévention de l’APEEE. Il doit rester à son domicile ou rentrer chez lui en cas de début de symptômes au travail.
  • Le collaborateur est invité se présenter chez son médecin traitant. Si le médecin demande un dépistage pour le COVID-19, le collaborateur est tenu d’en informer directement et confidentiellement le gérant de la cantine.
  • Les responsables de service sont tenus de prévenir le responsable de la cantine en cas de présence de cas COVID interne de son équipe. Elles doivent également écarter les membres de la bulle de travail de la personne concernée.
  • En cas d’absence d’un membre ou plusieurs membres de l’équipe, il est impératif qu’un remplacement soit prévu afin d’assurer le service adéquat.
  • Les vestiaires mis à disposition pour le personnel ne doit être accessible que pour une durée limitée et en utilisation individuel afin d’éviter tout risque de contamination interne au personnel de travail.

LES PROCEDURES DE DESINFECTION

9F/DESCRIPTION DU PRODUIT

Suite aux nouvelles recommandations en vigueur dans le secteur HoReCa, l’utilisation de désinfectant à large spectre qui est également virucide ne pouvant pas altérer ou risquer une intoxication doit être utilisé.

Par conséquent, la commande du <Alcosurf HY 1069>, de Labo WTC, rentre en fonction dans notre processus de nettoyage. Celui-ci est un biocide classé TP1-2 et 4 par le Ministère de la Santé Publique, numéro d’autorisation 119 B, comme lévuricide, virucide, bactéricide et fongicide.  Il répond également aux normes : EN1500, EN13624, EN 13697, EN13727 et est composé à 77% éthanol + 4,7% IPA soit 81,7% d’alcool.

L’Alcosurf HY 1069 est prévu pour la désinfection intérieurs de locaux, surfaces dures, matériel et outils, tout matériel entrant en contact avec les denrées alimentaires, désinfection en cuisine.

9G/METHODOLOGIE DE DESINFECTION

Désinfection par nébulisation pour les locaux : appliquer plusieurs jets en nébulisation dans le volume (véhicule, local, …) et/ou sur les surfaces. Laisser agir

Désinfection des surfaces dures : Nettoyer les surfaces à traiter en premier et puis rincer à l’eau claire. Enlevez l’excès d’eau. Appliquez ALCOSURF sur la surface à traiter (consommation 20-50 ml par 0,5 m2) et laissez au moins 5 minutes. Lors de la désinfection, utilisez autant de liquide que les surfaces restent humides pendant tout le temps de contact. Temps d’exposition minimum : 5 minutes.

9H/METHODOLGIE DE DEBARRASSAGE, DE NETTOYAGE ET DE DRESSAGE

Lors du débarrassage, le personnel de service doit impérativement portés des gants de nitrile ou latex jetable afin d’éviter toute contamination des mains par les ustensiles utilisés par les enfants. Une fois le débarrassage terminé et avant le début du nettoyage de la table, ceux-ci sont jetés à la poubelle pour éviter tout risque de contamination croisée.

Le personnel de service doit respecter un code couleur prévu au préalable pour le nettoyage et la désinfection du mobilier en place dans la cantine :

Seau Bleu avec lavette bleue pour l’eau claire

Seau Rouge avec éponge jaune pour le détergent

Lavette verte pour la désinfection.

Les lavettes vertes seront utilisées lors de la désinfection des surfaces tels que les bouteilles d’huile, de vinaigrette ou les hanses des carafes d’eau.

Les tables, chaises et plaques de plexiglas sont nettoyées après chaque passage d’enfants selon la méthode suivante :

  1. Nettoyage des surfaces avec l’éponge et le détergent en respectant les 5 minutes de temps de pose du produit.
  2. Rinçage des surfaces avec la lavette et de l’eau claire.
  3. Vaporisation du produits désinfectants sur l’ensemble des surfaces. Laisser poser le produit jusqu’à complète évaporation du produit
  4. Dresser les tables avec les couverts, le verre et la serviette sur l’assiette.

Le plexiglas sera à déplacer selon le plan de tables prévu au préalable par les responsables de cantines. Des affichages seront disposés sur les tables afin de faciliter la visibilité de la disposition de celle-ci selon les services.

Conclusion de la société Groupcleaning

Group Cleaning s’engage à faire suivre l’ensemble des directives et procédures COVID mises en place par l’APEEE et les responsables de cantines à leur personnel de travail.

Ils s’engagent également à se tenir informer de l’avancée de la situation COVID sur le territoire belge et du bon suivi des règles en vigueur par leurs ouvriers afin d’éviter tous risques inutiles qui pourraient être évité.

10/QUE FAIRE PENDANT LE SCENARIO ORANGE ET ROUGE ?

Code orange: si les autorités belges et l’école autorisent les mêmes mesures que celles prises pour le scénario le jaune peut être maintenu. Ceci doit être confirmé.

Code rouge: aucun service de cantine n’est possible. Les élèves devront apporter un déjeuner fait maison à l’école.

L’APEEE et les responsables de la cantine s’engagent à transmettre et faire respecter toutes les informations concernant le Protocole COVID mise en place. Il sera envoyé par courriel à chacun de ses collaborateurs.

Conclusion APEEE Bxl II Woluwe

L’APEEE et les responsables de la cantine s’engagent à transmettre et à faire respecter toutes les informations relatives au protocole COVID mis en place au personnel. Il sera envoyé par e-mail à chacun de ses employés.

La procédure de cantine est mise à disposition de tous les parents d’élèves, enseignants ou autres personnes affiliées à l’école européenne Bruxelles 2 via le site internet de l’APEEE Woluwe: https://www.woluweparents.org/general-category/cantine/

Ce document sera mis à jour si d’autres mesures sont prises par les autorités belges ou la direction de l’école.

Répondre